Festival Off d’Avignon

Pour la 2ème année consécutive, TAMAM a organisé une présence des Arts vivants arabes pendant le Festival Off d’Avignon. L’édition 2012 a présenté une pièce de théâtre dans deux endroits différents ; et une Rencontre-Lecture autour de la poésie et du théâtre Palestiniens.

Pièce de théâtre tunisienne programmée dans deux endroits différents

Copie de Re-Flyer-Alzheimer-TAMAM-2012-OK

 

Notre programmation s’est transformée en une mise en espace-lecture conçue et dirigée par l’auteure-metteure en scène tunisienne Mériam Bousselmi, présente au festival ; et avec une équipe française prise en charge et mise à sa disposition par l’association TAMAM.

Ces changements ont été nécessaires suite au non respect par le Théâtre National Tunisien de ses engagements. Le TNT souffre de l’instabilité qui secouait la Tunisie en 2013 et ses structures étatiques. Cet état de fait se répercute sur les relations professionnelles du TNT avec TAMAM. Nous avons donc été obligés de renoncer à la présence des acteurs et techniciens tunisiens. Mais nous avons réussi à sauver la présence de cette pièce au Festival d’Avignon, grâce aux acteurs français, Kristof Lorion et Marcel Leccia, qui ont pris la relève au pied levé. Et surtout grâce à la ténacité de Mériam Bousselmi qui a traduit elle-même le texte en français et a conçu et travaillé une nouvelle mise en espace pour cette version « française » de « Mémoire en retraite ».

Mémoire en retraite.
Du 7 au 13 juillet, à l’Espace Folard-Senghor à Morières, à 16h Du 16 au 20 juillet, à L’Entrepot, à 21h30
Texte et mise en espace : Mériam Bousselmi Avec Kristof Lorion et Marcel Leccia Production TAMAM Durée : 60 mn

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ecrite à la veille du Printemps Arabe en Tunisie, « Mémoire en retraite » est une pièce de théâtre écrite et mise en espace par une jeune femme de théâtre, avocate de son état, et qui n’a de cesse de s’interroger sur la société. Prenant prétexte de la maladie d’Alzheimer Mériam Bousselmi raconte une histoire dans laquelle elle décortique les rapports père/fils, mais s’interroge également sur le lien d’oppression qui relie un peuple au dictateur qui le gouverne…

« Mémoire en retraite » est lauréate du Prix Sheikh Dr. Sultan Bin Mohammed Al Qasimi de la Meilleure Pièce de Théâtre Arabe (Sharjah-Emirats Arabes Unis), 2011. Invitée par l’association avignonnaise TAMAM-Théâtre des Arts du Monde Arabe et de la Méditerranée, soutenue par les ministères de la Culture Tunisien et Français, la Région PACA, le CG84, en partenariat avec l’Espace Folard-Senghor et l’Entrepôt, « Mémoire en retraite » est présentée sous forme de lecture-mise en espace en français.

Rencontre Lecture autour de la Poésie et du Théâtre Palestiniens en arabe et en français.

animée par Najla Nakhlé Cerruti, doctorante en théâtre arabe, Jihad Darwiche, conteur et écrivain, et Kristof Lorion, comédien, sur des extraits de A Portée de crachat de Taher Najib, dans une traduction de Jacqueline Carnaud, Editions Théâtrales

La poésie contemporaine palestinienne, traduite de l’arabe par Abdellatif Laâbi, BACCHANALES n°27, Revue de la Maison de la Poésie Rhône-Alpes, Editions Le Temps des Cerises

Destinez-moi la Palestine, de Yves Berger.
Dimanche 15 juillet, de 17h à 19h au Centre Européen de Poésie d’Avignon (C.E.P.A.)
TAMAM, en partenariat avec le Centre Européen de Poésie d’Avignon, la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) et le Collectif Palestine 84 organisent ce « RDV de 5 à 7 ».

 « Inscris
Je suis arabe Le numéro de ma carte est cinquante mille
J’ai huit enfants
Et le neuvième… viendra après l’été
Te mettras-tu en colère ? (…)
Mon adresse
Je suis d’un village perdu… oublié
Aux rues sans nom
Et tout ses hommes… au champ comme à la carrière
Aiment le communisme Te mettras-tu en colère ? (…)
Alors ! Inscris
En haut de la première page
Moi je ne hais pas les hommes
Et je n’agresse personne
Mais… si jamais on m’affame
Je mange la chair de mon spoliateur
Prends garde… prends garde à ma faim et à ma colère »

 Mahmoud Darwiche, La Poésie Palestinienne de Combat, 1970 Abdellatif Laâbi

Lecture2-2012

 

 

Najla Nakhlé Cerruti et Jihad Darwiche lors de la lecture autour de la poésie palestinienne.

La Presse en a parlé
Emission RFI-Culture Vive Reportage Muriel Maalouf (Passage sur le TAMAM à partir de la minute 14’27 jusque la fin de l’émission)
Reportage sur TV5 Monde sur le TAMAM
Blog d’Emile Lansman qui a animé un débat autour de « Mémoire en retraite », lundi 16 juillet.
Article « AVI City news » sur « Mémoire en retraite »

Publicités