Amany Abouzeid

Amany Abouzeid, directrice exécutive du Collectif régional TAMASI (basée au Caire, Egypte)

Elle a donné les grandes lignes d’une étude menée par TAMASI sur les défis et les opportunités dans le secteur des arts indépendants.

Comment un groupe de 11 structures venant du Liban, d’Egypte, de Jordanie, de Palestine ont-elles réussi à travailler ensemble, s’est-elle interrogé. « Elles se sont retrouvées sur une proposition commune : le secteur des arts vivants au Moyen-Orient doit être à la base de tous les changements sociaux et politique justes ».

Quel est le principal défi dans la création artistique aujourd’hui ?

L’étude menée par TAMASI a montré que le principal défi ce sont les ressources : leur disponibilité et comment y accéder.

Quels sont les défis pour accéder à ces ressources ? Quelques recommandations sont disponibles sur le site internet, http://tamasicollective.org

Tout prouve que le secteur des arts indépendants a un véritable impact sur les changements sociaux.

Les gouvernements sont tout à fait conscients du rôle que joue le secteur artistique dans les changements sociétaux, c’est peut–être pourquoi ils n’encouragent pas ces formes artistiques ?

Le contexte au Moyen-Orient est très motivant dans le sens où il faut trouver des moyens de sécuriser les ressources.

Publicités