L’équipe de TAMAM

FONDATRICE ET DIRECTRICE

TAMAM a été créée à l’initiative d’Aline Gemayel.Photo Aline Gemayel

« J’ai créé TAMAM en avril 2010.

Née au Liban, j’ai grandi à Paris. Mon parcours m’a menée à Beyrouth, puis en Avignon où j’ai poursuivi mon travail de journaliste culturelle pour le quotidien libanais L’Orient-Le Jour.

Ne retrouvant pas ma culture et mes racines dans le festival d’Avignon, j’ai décidé de créer en 2010 TAMAM, et de mettre toutes mes compétences et mes réseaux au service de ce projet.

Outre mon expérience de journaliste (14 ans) mes acquis relèvent autant de la maitrise d’ouvrage culturel que de l’organisation d’événements culturels. »

au total

SERVICE CIVIQUE

photo d'identité - Copie (2)Ophélie Martin, étudiante en Master 1 Publics de la culture à l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse travaille pour TAMAM.

« Je suis motivée et avide d’appliquer mon savoir-faire d’angevine au territoire avignonnais. Je souhaite m’acculturer à ce monde et cet art méditerranéen de manière rapide et pérenne pour mieux diffuser son essence aux habitants d’Avignon. »

.

STAGIAIRES

photo Nina BeltaiefNina Beltaief, étudiante en Master arts et culture à Paris.

« Mon projet professionnel est de donner une visibilité aux artistes du Monde Arabe dans le domaine des Art de la scène, TAMAM oeuvre dans ce sens : de la professionnalisation des artistes par l’organisation de la master classe, à la production et à la diffusion des artistes par sa plateforme théâtrale au sein du festival d’Avignon, ce projet est un véritable challenge pour moi. »

Photo Isabelle

Isabelle Mecattaf, étudiante en Double Licence en Littérature Anglaise à l’Université de Pennsylvania (US).
Elle a été en charge de concevoir, de filmer et de monter les petits films promotionnels qui ont émaillé toute l’édition 2014; et de reprendre le site internet.
.
.

Photo edouard

Edouard Massy, lycéen, passionné de caméra, a été en charge d’assurer les captations vidéo des événements TAMAM de juillet.
Pour le développement futur du projet nous envisageons d’avoir 5 permanents.
Publicités